PowerShell – Administration

La première chose est de connaitre la version que l’on utilise de Power Shell :

  • Windows 7 / 8 /10
  • Windows Server 2008 /2012

On lance PowerShell.exe , dans l’interface :

$PSVersionTable

Screen Shot 12-11-15 at 03.23 PM

Si vous n’avez pas la version 3 ou plus, vous pouvez l’installer en suivant le lien Microsoft :

https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/hh847837.aspx


Nous voulons travailler  avec un windows 7 (ou 10) mais qui n’est pas controller AD et nous devons avoir  un AD qui tourne au moins sur Windows Server 2008

Il faut installer les outils d’administration microsoft pour windows 7  :

http://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=7887

Et après les activés dans Windows :

Dans Panneau de configuration\Tous les Panneaux de configuration\Programmes et fonctionnalités puis Activer ou désactiver les fonctionnalités windows Presentation fonction AD

Pour vérifier que tout fonctionne, vous pouvez tester la commande suivante :

Get-ADUser <nom>

 

 

Ouvrir deux Excel en même temps

Modifier les clés de registres comme suit :

– Appuyez sur [Windows]+[R], saisissez REGEDIT et cliquez sur OK

Première séquence
– Déployez la clé HKEY_CLASSES_ROOT \ Excel.Sheet.12 \ Shell \ Open
– Supprimez la clé DDEEXEC en cliquant dessus du bouton droit et en choisissant Supprimer
– Entrez dans clé COMMAND
– Remarquez la présence d’une valeur « (par défaut) » et d’une valeur « command »
– Cliquez du bouton droit sur la valeur « command » et choisissez « Supprimer »
– Double-cliquez sur la valeur « (par défaut) »
– Ajoutez un espace puis « %1 » (avec les guillemets) en fin de ligne pour que la donnée ressemble à:
« C:\Program Files\Microsoft Office\Office12\EXCEL.EXE » /e « %1 »
Deuxième séquence
– Déployez la clé HKEY_CLASSES_ROOT \ Excel.Sheet.8 \ Shell \ Open
– Supprimez la clé DDEEXEC en cliquant dessus du bouton droit et en choisissant Supprimer
– Entrez dans clé COMMAND
– Remarquez la présence d’une valeur « (par défaut) » et d’une valeur « command »
– Cliquez du bouton droit sur la valeur « command » et choisissez Supprimer
– Double-cliquez sur la valeur « (par défaut) »
– Ajoutez un espace puis « %1 » (avec les guillemets) en fin de ligne pour que la donnée ressemble à:
« C:\Program Files\Microsoft Office\Office12\EXCEL.EXE » /e « %1 »
– Fermez REGEDIT
Maintenant, si vous double-cliquez sur deux fichiers XLS ou XSLX sur le bureau ou l’explorateur, ils s’ouvriront bien dans deux fenêtres différentes.

Installation de Flash sous Debian

Tout d’abord il faut savoir que le plugin Flash est dans les dépôts non free de Debian.

On va donc ajouter ces dépots dans les liste d’apt.

Dans un terminal, on ouvre le fichier /etc/apt/sources.list

Avec vim, on ajoute la ligne suivante :

deb http://ftp.debian.org/debian stable main contrib non-free

En Ligne de commande :

#> aptitude update 
// on met à jour la liste des paquets

#>aptitude install flashplugin-nonfree
// On install le plugin

On vérifie sur un site comme flash ou google.

MySQL : Comment modifier le mot de passe root quand on l’a oublié/perdu ?

1- Introduction

Si on a oublié ou perdu le compte root d’une installation de MySQL, on veut pouvoir le changer, mais comment faire car il faut se connecter à MySQL pour modifier le mot de passe.
Les procédures ci-dessous vous permettront de mettre un autre mot de passe pour tous les comptes root ou de créer un utilisateur avec tous les privilèges et sans mot de passe.
Le nouveau mot de passe choisi doit être simple et surtout, comme la procédure utilise la ligne de commande, ne pas comporter de caractères accentués ni « exotiques ».
Vous pourrez le modifier une fois que les connexions MySQL seront possibles via PhpMyAdmin.

Il est même souhaitable d’utiliser un mot de passe dont on connait le cryptage tel qu’il sera écrit dans la table users de la base mysql qui, depuis MySQL 4.1, sont toujours constitués d’un astérisque suivi de 40 chiffres hexadécimaux. Ainsi, pour MySQL le mot de passe « secret » est codé « *14E65567ABDB5135DOCFD9A7083032C179A49EE7 ».

2 –

  • Quitter Le serveur MySQL, s’ il était actif et vérifier dans le gestionnaire de tâches qu’aucun service ou tâche  mysqld.exe n’est activé.
    Si une tâche mysqld.exe est activée, il faut l’arrêter par :
    – Menu Démarrer -> Panneau de configuration -> Outils d’administration -> Services
    Puis, trouver le service MySQL dans la liste, et l’arrêter.
    Si la tâche MySQL ne fonctionnait pas comme un service, il faut utiliser le Gestionnaire des tâches pour la forcer à s’arrêter par Terminer le processus ou Fin de tâche

 

  • Créez un fichier texte, avec notepad ou tout autre éditeur de texte (Mais surtout pas Word ou similaire), et placez les déclarations suivantes dans celui-ci. (Ne pas oublier le point-virgule).

 

  • Pour changer le mot de passe affecté à root :

UPDATE mysql.user SET Password = PASSWORD (‘secret’) WHERE User = ‘root’;
FLUSH PRIVILEGES;

Éventuellement, remplacer secret par le mot de passe que vous souhaitez utiliser, mais vous pourrez le changer après que la connexion à MySQL et PhpMyAdmin sera possible.

 

  • Pour ajouter un utilisateur avec tous les privilèges : (On peut remplacer toto par un autre nom et même mettre root si on avait supprimé tous les utilisateurs par inadvertance)

  CREATE USER toto@localhost;

GRANT ALL ON *.* TO toto@localhost WITH GRANT OPTION;

FLUSH PRIVILEGES;

 

Les commandes UPDATE, FLUSH, CREATE et GRANT doivent être écrites chacune sur une seule ligne, commencer au début de la ligne et se terminer par un point-virgule et un saut à la ligne.

Enregistrez le fichier. Pour cet exemple, le fichier sera nommé C:\mysql-init.txt

Ouvrez une fenêtre de commande pour accéder à l’invite de commande : Menu Démarrer -> Exécuter -> cmd

Par la commande cd placez vous dans le dossier noté qui contient mysqld.exe.
Par exemple : cd /d « C:\wamp\bin\mysql\mysql5.1.36\bin\ » (Remplacer 5.1.36 par la version utilisée)
Une fois tout cela fait on lance la commande suivante :

 

mysqld.exe –defaults-file= »c:\wamp\bin\mysql\mysql5.1.36\my.ini » –init-file= »C:\mysql-init.txt » –console

 

Il va falloir démarrez le serveur MySQL avec les options :
–defaults-file pour le fichier my.ini de configuration
–init-file pour le fichier de commande
–console pour que les commandes apparaissent dans la fenêtre de commande plutôt que dans un fichier journal, ce qui permettra de voir les erreurs éventuelles  par la commande : (Bien noter les doubles tirets –).

Quittez la console de commande MySql par Ctrl-C puis la fenêtre de commande par la commande exit.

Jquery : petit truc pratique

Galerie

Gestion des calendrier : http://jqueryui.com/datepicker/ Pour l’utiliser au format français : insertion de jqueryUI  dans le fichier HTML //pour le moteur de Jquery UI <script src= »//ajax.googleapis.com/ajax/libs/jqueryui/1.9.1/jquery-ui.min.js »></script> // Pour la partie CSS <link href= »http://ajax.googleapis.com/ajax/libs/jqueryui/1.8.12/themes/smoothness/jquery-ui.css » type= »text/css » rel= »stylesheet »> La partie Javascript : jQuery(function($){ … Lire la suite